VILLENEUVE Julie

VILLENEUVE Julie

Julie VILLENEUVE


 
 
 

Auteur et metteur en scène

http://www.maisondetheatre.com/maison-de-theatre/ateliers-theatre-cite/fiche_atelier-d-ecriture-adolescents-jeunesse_le-courage-des-oiseaux.htm

invitée « A l’ombre des arbres » 2013

 
 
 
 

BIO

Née à Lyon en 1979, elle a grandi dans le Var à Ste Maxime.

Elle est diplômée de l’INSAS (Institut National des Arts du Spectacle, à Bruxelles), en section mise en scène théâtre.

Pendant la période de ses études et parallèlement elle a effectué de fréquents séjours en Roumanie où elle a travaillé avec les enfants qui vivent dans la rue. Inspirée de ces multiples voyages et avec comme matière des enregistrements sonores et des interviews d’enfants, elle écrit et monte Bucarest, gare du nord au théâtre Bruegel à Bruxelles et produit avec l’aide de la RTBF un documentaire radiophonique Drumul Roumania-Belgica.

Elle a ensuite été assistante à la réalisation d’un film Et notre vie sera douce  et à la mise en scène de La pesanteur et la grâce  de Dominique Féret au CDN d’Orléans.

En 2007 elle s’installe à Marseille et fonde la compagnie du Facteur indépendant, avec laquelle elle mène des ateliers dans divers lieux (hôpitaux, maisons de retraite, collèges, centre carcéraux…) et crée des spectacles. Elle était, en mars 2013, auteure associée du Printemps des poètes à l’Alcazar, invitée pour le spectacle Rouge comme… qui est une réécriture du conte du Petit Chaperon rouge écrit à partir d’une rencontre avec des adultes handicapés mentaux.

Elle travaille fréquemment avec la Cité Maison de théâtre, comme comédienne, intervenante en atelier d’écriture et prochainement sur la création d’un spectacle mêlant enfants Rom et non-Rom qui sera présenté à la Biennale des écritures du réel.

Depuis peu, elle fait partie du comité de rédaction d’une revue littéraire en cours de création aux éditions La rumeur libre.

Elle est également en train de finaliser un recueil poétique  L’histoire du creux et du plein et sera cette année en résidence au Théâtre du Petit matin à Marseille pour l’écriture d’une pièce de Théâtre Dame chevale.

« Mon écriture théâtrale ou poétique, est imprégnée de ces rencontres, de l’effet qu’elles me font, du balbutiement des uns, de la logorrhée des autres, des scansions, des hésitations, de ce que le corps dit et que la voix retient, du mystère toujours qui émane de la présence de l’autre. »