Lecture à voix haute

Participation à « La nuit de la lecture » le 23 janvier 2021
à la Médiathèque de Sommières
avec 3 groupes de lecteurs à voix haute

LE PROJET

« Espace(s) public(s) »
Projet de Lecture à voix haute à l’occasion
de la manifestation nationale
« La nuit de la lecture »

Un projet porté par l’association Au Pied de la Lettre
avec la participation des bibliothécaires du Réseau des Bibliothécaires
et le soutien de la Communauté de Communes du Pays de Sommières
et du Fonds de Développement de la Vie Associative.

 » L’espace public est un singulier dont le pluriel – les espaces publics – ne lui correspond pas. En effet, l’espace public évoque non seulement le lieu du débat politique, de la confrontation des opinions privées que la publicité s’efforce de rendre publiques, mais aussi une pratique démocratique, une forme de communication, de circulation des divers points de vue ; les espaces publics, quant à eux, désignent les endroits accessibles au(x) public(s), arpentés par les habitants, qu’ils résident ou non à proximité.
Ce sont des rues et des places, des parvis et des boulevards, des jardins et des parcs, des plages et des sentiers forestiers, campagnards ou montagneux, bref, le réseau viaire et ses à-côtés qui permettent le libre mouvement de chacun, dans le double respect de l’accessibilité et de la gratuité. »
Thierry Paquot – « Dans L’espace public » (2009)

Trois groupes de lecteurs amateurs (six personnes environ par groupe) du réseau des bibliothèques de la Communauté de Communes du Pays de Sommières ont été constitués et sont prêts à tenter l’aventure.

La comédienne et metteuse en scène, Christine Chantelouve animera par visioconférence des ateliers d’initiation à la lecture à voix haute grâce à des techniques vocales (respiration, placement, détente musculaire) et à des exercices ludiques (jeu de rythme, lecture à plusieurs voix, lecture personnage).

—————— 

Pas de weekend lecture prévu pour l’instant.

Au 1er semestre 2020, nous avons travaillé sur :

       

—————

En 2019, nous avons travaillé sur :

       

—————

Arnaud Laurens chef d’orchestre de la lecture à voix haute.
Un article de Elisabeth Begod, paru dans MIDI LIBRE, avril 2019

Jürgen est venu spécialement d’Allemagne mais d’autres arrivaient de Paris, d’Ardèche de Montpellier et d’ailleurs pour participer au stage de lecture à voix haute organisé par l’association Au Pied de la Lettre. C’était à Parignargues les 6 et 7 avril et une douzaine de personnes a profité des outils analytiques et techniques donnés par Arnaud Laurens pour travailler une lecture: « j’essaye de donner aux participants les clés d’un travail d’investigation des textes pour construire une lecture dans son ensemble ».

Arnaud est comédien, metteur en scène et compositeur de musique de théâtre, et mène depuis 6 ans des ateliers de lecture à voix haute. « Il s’agit d’apprendre à porter un texte à un public d’auditeurs en tenant compte de l’implication du corps dans la lecture, et de trouver une correspondance entre le texte travaillé et la restitution à voix haute ». Les stagiaires ont en commun d’aimer la lecture, d’être tous sensibles à la transmission des textes, à l’écriture et à la littérature. « C’est une bonne façon pour nous de rencontrer des auteurs par ce biais, et d’apprendre à savoir lire en public ».

Arnaud Laurens le musicien met en avant le rapport musical à la lecture, « une voix dans un espace ayant quelque chose d’acoustique » selon lui. Des lectures en solo ou à voix multiples sont abordées, reprises en chœur ou en quatuor. Arnaud devient chef d’orchestre de découpages de textes d’auteurs et coordonne la voix, le souffle et l’énergie.

Metteur en scène il propose des « terrains de jeux plus ou moins didactiques et pédagogiques où chaque auteur a sa langue ». Quant à Arnaud le comédien, il enseigne à trouver le dynamisme et l’énergie adéquats en parallèle aux auteurs et aux époques, et selon les vocations théâtrales ou littéraires des textes lus.

Créée autour des ateliers d’écriture, l’association Au Pied de la Lettre organise plusieurs manifestations sous différentes formes en invitant des auteurs et des éditeurs pour rencontrer des lecteurs. 4 à 5 stages de lectures par an ont lieu. « Un scénario de film imaginaire écrit par l’un des membres, Jacques Peslier, a même servi de support de travail l’an dernier » indique Brigitte Bouchu administratrice de l’association. Contact : aupieddelalettre.gard@orange.fr