DARLEY Emmanuel

DARLEY Emmanuel

Emmanuel DARLEY


 
 
 
 

Auteur

invité A l’ombre des arbres 2015

http://emmanueldarley.com/
 
 
 
 

Né en 1963, il publie d’abord quelques romans avant de se tourner vers le théâtre.

Nombreuses pièces écrites depuis une quinzaine d’années dont Pas Bouger, Flexible hop hop, Etre humain ou Le Mardi à Monoprix.

Il a travaillé, entre autres, avec Jean-Marc Bourg, Gilles Dao, Michel Didym, Jean-Claude Fall et Patrick Sueur.

En 2008 il collabore avec le metteur en scène espagnol Andrés Lima pour le spectacle Bonheur ? représenté à la Comédie Française.

Quelques pièces aussi en direction du jeune public.

La plupart de ses textes sont joués, édités, traduits.

En 2015 met en scène sa pièce Elvis (polyptyque).

 
 
 

ARFEL Tatiana

ARFEL Tatiana - photo Ianna Andreadis

Tatiana ARFEL – © Ianna Andreadis


 
 
 
 
 

 Auteur

invitée A l’ombre des arbres 2015

 
 
 
 
 
 

Tatiana Arfel est née en 1979 à Paris et vit aujourd’hui à Montpellier. Psychologue de formation et diplômée de lettres modernes, elle anime des ateliers d’écriture, principalement auprès de publics en difficulté. Elle est également cofondatrice du collectif Penser le Travail.

Ses trois romans, parus chez José Corti, explorent, par un travail sur la langue, l’(in)adaptation de chacun, à notre monde, que ce soit au travers de marginaux, d’employés non conformes d’une grande entreprise, ou d’un mystérieux normopathe.

Elle vient de publier, avec le dessinateur et photographe Julien Cordier, un ouvrage (texte et photos) relatant leur résidence dans un grand hôpital psychiatrique, aux éditions du Bec en L’air.

PAGE Stéphane

PAGE Stéphane

PAGE Stéphane


 
 

Stéphane PAGE

auteur
animateur d’atelier d’écriture
invité « Les plaisirs et les jours » 2015

 
 

Né en 1971.

Diplôme Universitaire Animateur d’Atelier d’Ecriture (Université Paul Valéry Montpellier 3).

Publication d’un recueil à trois voix aux éditions L’Harmattan (2009), puis au sein d’une anthologie aux éditions Le temps des Cerises (2010) / puis dans les revues de poésie Remue.net, Les Cahiers de Benjy, Ouste/Dernier Télégramme, Arachné, Contre-allées, Décharge, Souffles, Le chant des villes.

Mention spéciale du jury prix Voronca 2010 (composé de Jacques Brémond, Hélène Sanguinetti, Fabienne Courtade, Emmanuel Laugier).

Un recueil de poésie « FORGE » a paru aux éditions Arachnoïde.

Anime des ateliers d’écriture dans différents milieux (Boutique d’écriture & Co, lycées, collèges, maison d’arrêt, hôpitaux, universités…).

Lectures publiques :

  • Festival de la voix 2007 MPT
  • Printemps des poètes 2007 MPT
  • Festival de poésie à voix haute Le temps des cerises
  • Théâtre Clermont l’héraut soirée Archipel
  • Centre culturel de Gignac
  • Centre culturel de Vauvert
  • Antirouille MPT mars et juin 2008
  • Biennale d’art contemporain Nîmes 2008
  • Salle Saint-Ravy MPT 2008
  • Maison de l’architecture MPT Vivre les villes
  • Café des deux rives Lodève
  • Festival terrain blanc à La Chapelle MPT 2008
  • Maison des savoirs Agde Lire en fête 2008
  • Baloart MPT 2008 (projet F.R.A.C. un bruit qui court)
  • Café St Clair Sète janvier et février 2009
  • Performance lecture-danse avec Kristel Hassler dans le cadre des éphémérides de mars        MPT 2009
  • Baloart MPT 2 avril 2009 (projet lecture-musique les mots jazzent)
  • Baloart MPT 4 juin 2009 lecture et musique
  • La Grange ass. Bouillon de Kub, St Martin de Londres juillet 2009
  • Emission radiophonique Rimbaldies, Eko des Garrigues, juillet 2009/12/13/14
  • Performance lecture-musique-peinture au Zandoli MPT décembre 2009
  • Lecture performance au sein d’un spectacle écrit par la Cie Maritime (19 et 20 mars 2010   au Zandoli et au Baloart)
  • Lecture performance avec Vincent Roussel (trombone) au centre Psychasoc MPT 2010
  • Festival Les journées poétiques de Rodez 2010
  • Lecture performance avec Corentin Lehenbre (trompette) Zone d’Autonomie Littéraire      MPT janvier 2011
  • Festival Les journées poétiques de Rodez 2012

JALLET Gilles

Gilles Jallet

Gilles JALLET


 
 

Gilles JALLET

auteur

invité « Les plaisirs et les jours » / mars 2015

Ecoute émission France Culture « Ça rime à quoi »

 
 
 

Gilles Jallet est né à Paris, le 23 août 1956. Enfance à Cahors (Lot), études de lettres et de philosophie à Toulouse, puis à Paris, où il réside depuis 1980. Ses premiers livres de poésie furent publiés en 1985-1988 aux éditions Seghers notamment, sous la direction de Bernard Delvaille et Mathieu Bénézet, puis aux éditions Comp’Act, en 2004-2006. Traducteur d’allemand, il a également publié des traductions de Hölderlin et Novalis, auxquels il a consacré deux essais, toujours aux éditions Seghers. En 2006, il publie Le crâne de Schiller, avec une préface de Laurent Cassagnau, aux éditions Hermann, qui comprend une série de sept essais critiques sur Schiller et Goethe, Novalis, Hölderlin, Roger Laporte, Mallarmé, Joë Bousquet, André du Bouchet et Paul Celan.

couverture Contre la lumière

L’édition de Contre la lumière aux Editions La rumeur libre (septembre 2014), réunit les deux livres parus antérieurement aux éditions Seghers, Contre la lumière, en 1985, et Un reste reviendra, sous-titré Contre la lumière 2, en 1988. Il ne s’agit pas d’une reprise à l’identique, mais d’une nouvelle formation, qui constitue l’état définitif de Contre la lumière.

Elle reprend également L’Ombre qui marche, paru aux Éditions Comp’Act, dans la collection « Le Manifeste », en 2004, ainsi qu’un livre partiellement inédit, Les Sembles, dont certains poèmes furent publiés en revues entre 2005 et 2011.

Ces quatre composent simultanément un seul et même livre portant le titre unique de Contre la lumière.

 

DAVID Thierry

Thierry DAVID

 

 

Écrivain, animateur d’ateliers d’écriture
invité A l’ombre des arbres 2014
et « Les plaisirs et les jours » 2015

 
 
 
 
 
 

Thierry David, né en 1965, passe son enfance sur les rives de l’Atlantique.

Il a fait des études supérieures en Sciences Politique et en journalisme et a travaillé dans le monde associatif pendant près de vingt ans en tant que chercheur et rédacteur.

La rencontre, à 16 ans, avec le surréalisme, Antonin Artaud, (l’Ombilic des Limbes et le Pèse nerfs) et Pierre Reverdy, sera pour lui un choc à la fois esthétique et physique… bientôt une faille fertile, ouvrant sur la possibilité d’écrire : l’exercice d’une vie.
Depuis plus de trente ans, Thierry David se livre à une pratique souterraine, respiratoire, perma-nente de l’écriture avec seulement deux moments de rencontre avec un public : en 1990 au marché de la Poésie de Saint-Sulpice et en 1997 au pôle Pi, zone d’occupation artistique, à Paris.
En 2010, une autre rencontre sera déterminante, avec Olivier Cabière, des Editions l’Arachnoïde,. C’est à l’Arachnoïde que paraît en 2012 « A coup sûr ce sont des vagues », son premier livre.

Depuis 2005 il se consacre à l’écriture poétique et anime des ateliers d’écriture.