VILLEMAINE Pierre Antoine

Pierre Antoine VILLEMAINE

Auteur

http://pavillemaine.wordpress.com/
http://fr-fr.facebook.com/pierre.a.villemaine

invité « A l’ombre des arbres » 2012
et « Les plaisirs et les jours » 2013 & 2018
Direction des stages de lecture à haute voix en 2013

 
 
 

Pierre Antoine Villemaine, écrivain, metteur en scène, artiste enseignant

Master de l’Institut d’Études Théâtrales de Paris III

Chargé de cours à l’Institut d’Études Théâtrales de Paris III – cours pratiques notamment autour de Artaud

Atelier d’écriture, Université Paris X Nanterre Atelier de lecture, Université Paris Diderot-Paris7

Direction artistique des Ateliers de lecture à haute voix de la Bibliothèque Publique d’information, Centre Pompidou (2001-2004)

A mis en scène des œuvres d’Artaud, Bataille, Blanchot, Celan, Duras, Genet, Giacometti, Handke, Jabès, Kafka…

A organisé des rencontres et participé à des colloques notamment sur Artaud, Jabès, Blanchot, Celan, Michaux…

A publié livre, articles, récits et poèmes en revues : Revue Po&sie, Revue N4728, Le Préau des Collines, Éditions En Forêt / Verlag Im Wald, Ralentir/Travaux, Revue des Sciences Humaines, Revue d’Esthétique, Théâtre/Public, Revue Europe, Le Nouveau Recueil, Éditions Farrago, Larousse, Éditions du Seuil, Revue Communications, Site Sens Public, Site remue.net, Revue Hors-Sol, Hapax Magazine… et « Untitled » aux éditions Sansouire – Nîmes

Stages de formation

2010 Stage sur la lecture à haute voix – Centre de Création Théâtrale – Dieppe, Auffay

2009 Dans le cadre de la résidence d’écriture au Relais : ateliers d’écriture avec des personnes en situation de réinsertion à Auffay et Dieppe, ainsi qu’auprès des personnes âgées de la maison de retraite de Saint Crespin

2005-2008 Atelier de lecture, Université Paris Diderot-Paris7

2004-2005 Ateliers dans le cadre du Séminaire sur la Lecture à haute voix, Centre dramatique national et PNR de Dijon

2001-2005 Ateliers de lecture, Poésie contemporaine, Conseil Général de Seine-Saint-Denis

2003 Stage de formation – Université (théâtre) de Copenhague

2002 Atelier-Séminaire sur Artaud – Institut Français de Copenhague

1998 Stage Comédie de Reims – CDN – Artaud, le geste de la parole et du corps

1996 Stage Afdas (Formation professionnelle des comédiens) Corps, Espace, Parole – Théâtre de la Tempête

1995 Stage Afdas – Journal de Kafka

1993 Stage Grete (Théâtre et Enseignement) – Marseille

1992 Conservatoire de Région, Clermont-Ferrand

1991 Stage Graduel – Paris III – L’émergence de la parole

LOU-NONY Virginie

Virginie LOU-NONY


 
 

Auteur

http://www.lou-perigot.net/bio.html
http://www.atelier-ecriture.net/

invitée Rencontre-lecture mai 2011 et « A l’ombre des arbres » 2013

 
 
 
 

Repères biographiques

Naissance à Poitiers en 1954 (c’est la seule date de ma biographie dont je sois sûre). Etudes pénibles avant un démarrage fulgurant mais tardif.

Trois mariages. Deux divorces. Un enfant (magnifique). Un mari (merveilleux).

Débuts professionnels comme professeur de lettres en région parisienne. Démission rapide de l’éducation nationale.

Fondation de l’Aleph, ateliers d’écriture, avec Alain André et Jacqueline Dupré. Animation d’ateliers d’écriture auprès de publics variés (écoles –de la maternelle à la MAFPEN–, prisons, hôpitaux, entreprises, etc.).

Incursion dans l’édition : direction de collections diverses, et autres fonctions inavouables.

Incursion dans le journalisme : rédactrice en chef et père Joseph dans une ONG.

Incursion dans la France d’en bas : femme de ménage dans le 16ème.

Délocalisation de la famille en Provence. Poil à gratter dans une radio locale.

Ateliers d’écriture, toujours, y compris à l’échelon international (mais oui !) grâce à Skype et à la visioconférence. Et plus prosaïquement, à la faculté des lettres Vauban, à Nîmes.

Romans

Décharges (Actes-Sud, février 2012) Allegro furioso (Joëlle Losfeld, 2007) De la vie et autres chienneries (Joëlle Losfeld, 2005) Guerres froides (Actes Sud, 2004) L’œil du barbare (Actes Sud, 2002) Œil pour œil (Pocket, 1999) Eloge de la lumière au temps des dinosaures (Actes Sud 1996, Babel 2001, Prix du Premier Roman)

A paraître (janvier 2014) : Ce qui ne peut se dire, l’atelier d’écriture à l’épreuve du silence.

Radio

La vision Christine (France Culture, 2003) Le trouble-fête (France Culture, 2003) Le prix de la grâce (France Culture, 2003)

Théâtre

Faust ou la tragédie du savant (Théâtre de Gap, 2003) Le ventre de Nina (Cie DF, Clermont-Ferrand, 2006)

et de nombreux livres pour les jeunes …
 
 

LAUPIN Patrick

Patrick Laupin

Patrick Laupin

 

Auteur

http://www.m-e-l.fr/patrick-laupin,ec,662

invité Rencontre-lecture janvier 2011
et « A l’ombre des arbres » 2011/2012/2013

 

D.E.A de Lettres

Formation Analytique

Ecrivain. Publication d’une vingtaine de livres en trente ans, de poésie, de prose, récits.

Instituteur dans le secteur de l’éducation spécialisée, de 1971 à 1981

Formateur auprès de travailleurs sociaux de 1982 à 2001

Membre du Comité de rédaction de la revue Actuels de 1975 à 1985.

Co-fondateur des Editions Le Bel Aujourd’hui.

Prix Rhône-Alpes du Livre. 1986

Emissions et interventions à France-Culture avec Francesca Piolot, Alain Veintein, Colette Fellous, Mathieu Bénézet.

Résidences d’écrivain à Montrél ( Québec) – dans les Iufm de Montpellier, Nmes,.

Carcassonne Bourses de Création du C.N.L en 1981 – 1989 – 1997 –  2005)

Expérience d’ateliers d’écriture auprès de publics dits en difficulté et en primaire, collèges et lycées, dans l’esprit d’une transmission du rythme et de l’écoute, d’un éveil pour chacun au livre écrit en soi et d’une complémentarité de l’enseignement et de la création.

Mai 2013. Grand prix de la Société des Gens de Lettres pour l’ensemble de son œuvre poétique.

Présentation Bio-bibliographique

Patrick Laupin. Ecrivain. Né en 1950 à Carcassonne. A publié une vingtaine d’ouvrages. Poésie, prose, récits, philosophie. Tentatives de restitution des lieux de la mémoire et de leurs effets vécus en corps. Création à Lyon en septembre 2009, de journées de création et d’écriture, une communauté attentive à l’exil personnifié et à l’étrange et merveilleuse présence du langage en chacun, qui explorent les liens entre biographie, histoire et inconscient, et tentent de poser les fondements d’une transmission commune entre littérature, poétique, philosophie et psychanalyse.

« Je m’intéresse à la lecture et à l’écriture, tout autant qu’au travail avec les autres, depuis le jour où j’ai réellement compris et ressenti, que les voix des autres qui parlaient en nous nous donnaient vraiment quelque chose de mobile et recréateur. Toutes mes phrases sont orientées par ces cartes géographiques et ce climat  d’un dialogue entre le silence et les voix du monde. En ce sens dans mon écriture je n’ai jamais fait de différence trop grande entre la poésie, la pensée et le récit, et je m’en suis remis à l’intonation de la voix. Car si la voix est une nudité c’est seulement après qu’elle soit écoutée et entendue que l’humain arrache une part de son secret aux ténèbres et s’oriente vers l’essence de la sincérité, qu’il arrache le verbe au cœur de l’innommé et en rapatrie l’essence commune et nomade sur la terre des hommes, des rêves et des langues. »

Œuvres publiées :

Le jour l’aurore. Ed Comp’Act 1981 et rééd 1989 – 1991 -2012

Ces moments qui n’en deviennent qu’un. Ed Ubacs 1985

Le dessin lui-même (dessins de Louise Hornung, Prix Rhône-Alpes du Livre, Ed Comp’Act, 1987

Solitude du réel. Ed Seghers, 1989

Jour d’octobre. Ed Tarabuste, 1990

Les visages et les voix (Que reste-t-il de la mémoire des mineurs de fond ), Ed Cadex, 1991

La rumeur libre. Ed Paroles d’Aube, 1993

Le vingt-deux octobre ( avec des oeuvre de Henri Jaboulay ), Ed Cadex, 1995

Le sentiment d’être seul. Ed Paroles d’Aube, 1997

Le courage des oiseaux. Une expérience de lecture et d’écriture avec des enfants en situation d’échec scolaire), Ed Le Bel Aujourd’hui, 1998

Poésie. Récit. Anthologie Poétique, Ed Comp’Act, 2002 –

Les visages et les voix, rééd Comp’Act, 2002

Stéphane Mallarmé. Ed Seghers, Collection Poètes d’Aujourd’hui, 2004

L’Homme Imprononçable. Ed La rumeur Libre. 2007.

Chronique d’une journée moyenne. La rumeur libre. 2012

L’esprit du Livre. Le crime de poésie et la folie utile dans l’oeuvre de Mallarmé. Ed La rumeur libre. 2012

Œuvre poétiques T 1 et 2. Ed La rumeur libre. 2012

A écouter sur France Culture :

http://www.franceculture.fr/emission-du-jour-au-lendemain-patrick-laupin-2013-03-22

DONNAT Laure

DONNAT Laure

Laure DONNAT

 

Chanteuse

 

invitée « A l’ombre des arbres » 2012
et « Les plaisirs et les jours » 2013

 
 
 

http://www.lauredonnat.com/
http://www.youtube.com/watch?v=p7twzBP_aBM
http://fr-fr.facebook.com/pages/Laure-Donnat/172058332810231

Avant de développer ses propres formations qui lui permettent aujourd’hui de laisser s’épanouir sa créativité, Laure Donnat a participé à de nombreux projets faisant appel à ses talents d’improvisatrice, tout d’abord au sein de l’Orchestre National de jazz de Paolo Damiani aux côtés de futures étoiles de la scène jazz. Grâce à différentes collaborations, Laure a l’occasion de travailler étroitement avec l’AJMI dirigée par Jean-Paul Ricard, mais aussi avec une large variété d’artistes parmi lesquels Rémi Charmasson, René Bottlang, Raymond Boni, Stéphane Huchard, Omar Tamez…

Forte d’une maîtrise vocale parfaite et portée par des musiciens de haut vol, Laure Donnat libère sur scène toute son énergie, pour une présentation toujours physique. Ses cris d’amour ou de rage viennent de ses tripes, et la vitalité de cette artiste habitée et sincère ne laisse jamais aucun de ses publics indifférents.

…..

« Billie’s Blues » est un duo de musique Jazz, composé de Laure Donnat au chant, et de Lilian Bencini, à la contrebasse.

Leur répertoire est entièrement consacré à la chanteuse Billie Holiday.

Ils ont  fait le pari, de se faire leur, la musique de Billie, au sens propre comme au figuré, car au-delà des « rengaines» de Broadway, c’est la musique intérieure de Billie qu’ils ont su saisir, cette  «blessure ouverte» chantée au monde.

« Billie Holiday est un personnage tragique. Elle porte en elle l’innocence et la culpabilité d’être née femme, pauvre, Noire, dans un monde où le pouvoir appartient aux riches hommes blancs ; elle incarne le sacrifice et la révolte, le désespoir d’avoir à lutter sans répit contre un destin qui lui montrera, à chaque étape de son existence, l’inanité de ses efforts avant d’avoir, finalement, raison d’elle ». extrait du livre de Danièle Robert, « Les chants de l’aube de Lady Day »

 

 

 

 

TEISSON Janine

TEISSON

Janine Teisson

 

 

Auteur

invitée « rencontre-lecture » 2011

http://www.m-e-l.fr/

Janine Teisson est romancière. En 2010, elle a publié Liens de Sang (Chèvre Feuille Etoilé), une biographie de Germaine Tillion (Oskar) et Un chat de château (Folio Cadet, Gallimard). Dans Liens de sang, elle aborde une histoire familiale chahutée par l’Histoire à travers un texte ou sont mêlés trois voix de femmes. Tous les chemins mènent ou ramènent à l’Algérie, lieu de questionnements et de douleurs. Germaine Tillion, un combat pour la paix, est une biographie synthétique et documentée. Ce livre retrace le parcours d’une femme qui fut toute sa vie une combattante et une résistante, à travers ses travaux d’ethnologue en Afrique du Nord, le Réseau du Musée de l’Homme et la déportation à Ravensbruck, la lutte contre la torture en Algérie, la dénonciation de tous les totalitarismes, au delà des clivages politiques du XXème siècle….

Janine Teisson écrit en littérature générale mais également à destination de la jeunesse (La Pantoufle Ecossaise, Gallimard, Folio Cadet, 2009). Elle a également publié récemment un recueil de poésie, Au clair de la nuit (Motus), pour les 6-96 ans: ¨On dit que la lune est pleine. Mais pleine de quoi ?¨ Dans son dernier livre jeunesse (Folio Cadet, Premières lectures, Gallimard), Un chat de château, nous suivons les aventures de Loulou, le chat qui n’est pas normal: il déteste chasser les souris. Il sera sauvé par Mimi la souris qui trouvera la ruse pour le tirer d’affaire…

« J’ai vécu mon enfance au Maroc, ma jeunesse en Côte d’Ivoire. Arrivée au milieu de ma vie (statistiquement), après avoir été enseignante, éducatrice, clown, couturière, je me suis lancée dans l’écriture.

Sans doute pour continuer d’une autre manière à trouver des paroles qui font réfléchir, rire ou pleurer, à créer de la beauté, à faire des plans, à aller à l’essentiel ou à la fantaisie.

Mon goût de la diversité s’exprime dans mes livres qui s’adressent aux adultes et aux enfants. Joie et gravité, cruauté et tendresse et par dessus tout plaisir d’écrire pour tous publics se mêlent dans mes nouvelles, contes, récits autobiographiques, romans, SF, romans historiques.

Mon premier roman : « La petite cinglée » publié en 1993 a obtenu le prix du premier roman de Chambéry. « Ecoute mon cœur », le vingtième et unième, a été publié en 2005, il a obtenu le prix de la NRP.

Au printemps 2006 voici un  conte inspiré de la littérature africaine : « Le criquet qui se croyait très malin » Janine Teisson

Bibliographie

Littérature générale

La petite cinglée, Climats 1993, Prix du Premier Roman, Prix Antigone 94, Réédition Le Seuil Jeunesse

Cher Hazad, Tome 1 – Aladin et la hampe merveilleuse Tome 2 / Contes érotiques, Climats 1993 Traduits en espagnol.

L’enfant plume, J’ai lu 2000

Le règne animal, HB éditions 1997

Rouge Rossignol, HB éditions 2002

Liens de sang, Editions Chèvre Feuille Etoilée 2010