NATYOT

NATYOT

 

invitée A l’ombre des arbres 2018
Artiste pluridisciplinaire

 
 
 
 
 
 

Artiste pluridisciplinaire, passionnée des mots, de musique et d’art, architecte et chanteuse, performeuse et auteure, Nathalie Yot a un parcours hétéroclite à l’image de son écriture.

Elle est née à Strasbourg et vit à Montpellier. Elle est diplômée de l’école d’architecture mais préfère se consacrer à la musique (auteure, compositeur, interprète signée chez Barclay) puis à l’écriture poétique.

D’abord dans le domaine de l’érotisme, elle publie deux nouvelles Au Diable Vauvert (Prix Hémingway 2009 et 2010) sous le pseudonyme de NATYOT ainsi qu’un premier recueil chez l’Harmattan ( Erotik Mental Food ).

Elle explore ensuite d’autres thèmes, ne laissant de coté ni l’intime, ni la chair car elle dit beaucoup d’elle, fait le tour de son isolement, toujours avec la même intensité. Elle obtient une bourse de la Région LR pour D.I.R.E (Gros Textes mai 2011).

Elle est alors invitée à dire ses textes en France comme à l’étranger (Voix de La Méditerranée, BIPVAL, Expoésie, Déklamons, Voix Vives, Poésie Marseille, Parole Spalancate, Maelstrom Festival…) et représentera la langue française en Chine (Festival villes jumelées / Chengdu) en 2013.

Ces lectures sont des performances, accompagnées de musiciens, danseurs ou encore plasticiens. Elle inclut parfois des vidéos ou dessine en live. Elle a aussi une chaine Youtube où elle dépose régulièrement des pastilles visuelles
https://www.youtube.com/user/natyot/videos

Natyot crée Ma Poétic Party, laboratoire d’expérimentation poétique où se mêlent diverses disciplines artistiques, et dont le but est d’explorer le processus de création, ce qui l’amènera à se tourner vers le théâtre. Un de ses textes (HOTDOG Editions Le Pédalo Ivre) est monté au Théâtre du Périscope à Nîmes en 2015.

Elle anime des ateliers d’écriture dans les écoles et les lycées ainsi que pour les publics empêchés et continue de publier des textes courts (Bois, Putes, Oiseaux 2013 / Comme un des mortels avec Charles Pennequin 2014/ Je n’ai jamais été 2016) qu’elle performe sur diverses scènes.

Elle obtient une nouvelle bourse de la Région LR pour l’écriture de son premier roman, LE NORD DU MONDE.

Avec un dj et aménageur sonore, elle crée un duo d’électro-poésie, NATYOTCASSAN. Un album est en préparation.

Pendant quatre ans, elle fut chargée de mission par la Mairie de Montpellier pour le Printemps des poètes (Festival « Les Anormales » de la poésie).

BIBLIOGRAPHIE

EROTIK MENTAL FOOD (Editions L’harmattan)
D.I.R.E (Editions Gros Textes 2011)
BOIS, PUTES, OISEAUX (Editions Gros Textes 2013)
COMME UN DES MORTELS avec Charles Pennequin (MaelstrÖm Editions 2014)
Je n’ai jamais été mais il est encore temps (Editions Gros Textes 2016)
HOTDOG (Editions du Pédalo Ivre 2016)
JE SUIS D’ACCORD (Editions Plaine Page) juillet 2017

A venir :
LE NORD DU MONDE roman (Editions La Contre Allée)

Ouvrages Collectifs :
ANTHOLOGIE des voix de la Méditerranée (Editions du Clapas 2008)
JOHN DE VAUVERT + JUAN VITA (Editions Au Diable Vauvert 2009/2010)
NOTOPOS Anthologie 2010 Collection Biennale internationale des poètes en Val de Marne
ANTHOLOGIE des Voix Vives Sète (Editions Bruno Doucey 2011 + 2017)
OUSTE N°19 et N°25 (Editions Féroce Marquise/Dernier télégramme 2011/2016)
INVECE N°1 (Editions Al Dante 2013)
ANTHOLOGIE des Voix Vives Tolède (Editions Bruno Doucey 2017)
+ Revues diverses (Teste, La Piscine , GPS, Borborygme, Le Lièvre mort, Hildegarde…)

Contact :
Nathalie Yot : 06 18 60 36 00
8 rue Roudil
34000 Montpellier
yot.nathalie@orange.fr

LAURENS Arnaud

Arnaud LAURENS

Arnaud LAURENS

 

 

comédien, musicien compositeur
invité à diriger des stages de lecture à haute voix depuis 2013
lecture A l’ombre des arbres 2014

http://arnaudlaurens.com/

 
 

En bref :

Violoniste de formation et poly-instrumentiste, il alterne son métier d’acteur (Comédien formé à l’ENSATT, 89/92) et une carrière de musicien/compositeur. Il travaille au théâtre sous la direction de J.L. Jacopin, R. Cantarella, M. Cerda, J. Téphany, E. Demarcy-Mota, R. Lopez-Muñoz, T. Kailer, A. Badéa… Il mène un travail de recherche et d’improvisations musicales dans des processus de compositions sonores pour le théâtre et la danse, des performances dans lesquelles il intègre l’image.

Depuis 2013 il anime régulièrement un atelier de lecture à voix haute, et ouvre ces journées de stage par des échauffements de la voix, à l’aide d’exercices musicaux entre Sound painting et expérience concrète.

Créations musicales 2017/2018

  • Sève, concert électroacoustique, Résonnances électroniques Strasbourg (AECME).
  • Sève et TARR IV, au Carré d’Art de Nîmes.
  • L’Appétit de la Piéta de Taipei, pièce acousmatique programmée lors du Festival Futura à Crest et lors de la Semaine du son, Festival KLANG à la Comédie de Montpellier.
  • Bouge résidence de création au GMEM et au KLAP de Marseille.

Créations théâtrales 2017/2018

  • Bonhomme et les incendiaires, Max Frisch.
  • Louisette des Esprits, Jacques Peslier.

—————

Formations et concours :

COMEDIEN, formé à l’ENSATT jusqu’en 1991, Paris
MUSICIEN COMPOSITEUR, conservatoire régional de Limoges
ADMINISTRATEUR, Formation professionnelle, l’ENSATT, Lyon. Diplôme Juin 2012
CONCOURS, concours externe d’inspecteurs et conseillers de la création des enseignements artistiques et de l’action culturelle. Spécialité Icceac- théâtre. Admissible, avril 2012.

Expériences professionnelles :

Comédien, à plusieurs reprises sous la direction de J.L. Jacopin, de R. Cantarella, de M. Cerda, de J. Téphany, d’E. Demarcy-Mota, de R. Lopez-Muñoz, de T. Kailler
En résidence avec diverses compagnies.
Alternance du travail d’acteur et d’une carrière de musicien/compositeur.

* Depuis 2000 : Assistant à la mise en scène, chef de projet, musicien compositeur

Assistant à la mise en scène :
Assistant à la mise en scène de J-L. Jacopin sur Christophe Colomb, opéra bouffe d’après Offenbach.
Collaborateur artistique de J. Téphany pour la production de Mangeront-ils ? De Victor Hugo.
Co-compositeur la musique de Rhinocéros, mise en scène E. Demarcy-Mota, créée au Théâtre de la Ville (en tournée jusqu’en juillet 2006.)

Chef de projet :
2005 Création du Groupe Hic et Nunc sous l’égide de la Cie 9 et demie.
2013 Hic et Nunc s’installe en Languedoc Roussillon et devient la Cie Le temps de l’inutile {Groupe Hic et nunc}

Avec le groupe Hic et Nunc

Comme directeur artistique :
L’homme assis d’Ayyam Sureau, conte pour enfants (2005/06)
Bing, de Samuel Beckett (2005)
Trio Hic et nunc, improvisation musicale (2005-2011)

Comme compositeur :
Même pas mal ! de L. Martin, mise en scène Jean Louis Jacopin (2006)
Vers les cieux, d’Horvath, mise en scène Julien Téphany (2007)
La Cantatrice Chauve d’E. Ionesco, mise en scène Théo Kailler (2008-10)
Bing ou le Monde de B, et Bing II Le bal perdu, par la Cie l’Abribus (2011 /12)

Comme chef de Projets
Hic et nunc et le Cirque Melem, performance avec des circassiens, festivals.
Hic et nunc, Ecris l’instant, poétique musicale avec Jean-Louis Jacopin, textes du poète Argentin Roberto JUARROZ, et du poète Marocain Abdellatif LAÂBI. Au Tarmac de la Villette, Festival Jazz Paris Villette, à la Maison de la Poésie, Paris

Comédien et musicien compositeur :
Chanteur, comédien, Juste le temps de vivre de Boris VIAN mise en scène Jean Louis Jacopin, Les Tréteaux de France, Théâtre de Ménilmontant, Tournée Tréteaux de France (2009-2012)
Compositeur « La Boite en Coquillage » écrit et mis en scène par P. Beheydt, Théâtre du Méridien, Bruxelles (2010)
Manque de Sarah Kane, mise en scène Antonia Buresi (2010/11)
Mode d’emploi d’Alexandra BADEA, mise en scène de l’auteur. (2010/11) 

 

GONZALES Chris

GONZALES Chris

Chris GONZALES

 

musicien, auteur-compositeur
invité « A l’ombre des arbres » 2013

http://pagesimages.free.fr/production_audiovisuelle.htm
http://www.cerica.eu/presentation-de-lequipe-artistique/collaborateurs/christian-gonzales/
http://verrygoodmusic.skyrock.com/tags/hioodVq2lvG-Chris-Gonzales.html
 
 

Vlan !

de et par Chris Gonzales 

Voix, guitare, percussions et instruments électroniques.

Curieux comme un aventurier, alchimiste obstiné, chercheur d’étincelles au sein de la matière sonore, le musicien-auteur nîmois Chris Gonzales convoque ici le bois, les peaux, le souffle et les oscillations. Et se donne la liberté de faire ce qu’il veut avec la rusticité du blues, la célérité du jazz et la chromotopie des paysages électroniques.

Un périple donc, partant de l’usage énergétique de la voix tel que pratiqué dans le mantra indien, le chant harmonique, le scat, le poème sonore, jusqu’au langage intelligible. Langage intelligible qui, entre autres et si tout se passe bien, permet de sortir d’une boulangerie avec une baguette… Des rythmes en veux-tu en voila, des trafics électroniques, sans oublier quelques considérations sur le déroulement des choses (de ce monde).

 
 

GATTEGNO Maryse

Maryse Gattegno

Maryse Gattegno

 

Musicienne

http://www.marysegattegno.com/
http://fr.linkedin.com/pub/maryse-gattegno/
http://phildelarok.free.fr/

invitée « A l’ombre des arbres » 2012
et « Les plaisirs et les jours » 2013

 
 
 
 

Contrebassiste professionnelle depuis 1997. A joué dans moult formations régionales, et en plus du jazz, avec la musique d’Afrique de l’Ouest, la Chanson Française, la musique Tzigane et la Salsa (4 CD en tout, 2 avec La Gua-Gua, et 2 avec El Conjunto Massalia).

Actuellement, en plus de formations occasionnelles, et d’un projet personnel (chansons française), elle joue avec deux trio.

A participé à des créations théâtrales, où elle est intervenue comme musicienne et comédienne : «Rue de la Gaité» – Cie Zig-Zag à Montpellier, «Gourmandise» – Cie Jubilo Label Bleu à Pelissanne (spectacle pour lequel elle a écrit les musiques), et « les Lectures d’archives » Cie Anaïre.

Références scéniques…

En vrac : Cargo de nuit (Arles), Café Julien (Marseille), Théâtre des Salins (Martigues), Nuit du Jazz (Grasse), The Night (Hyères), Festival de St-Gilles, Festival de Barjols , Festival de Nice, Festival de Fayence, L’Usine-1ère parie de Yuri BUENAVENTURA (Istres), Festival « Jazz in Toulon », les Polymusicales de Bollène, 1ère partie PORTAL/GALLIANO, Le Sporting (Monaco), Big Band Michel LEEB, 1ère partie d’Alfredo RODRIGUEZ, Festival du Vent (Calvi 2001), Porto Latino (Saint Florent -2005– 1ère partie de Jimmy Cliff), Les Sud (Arles), Festival de Vic-Fézençac, Festival de jazz de Cap d’Ail avec Virginia Vee, Les Nuits du Sud (Vence)… ainsi que diverses scènes nationales avec les compagnies théâtrales (La Roche-sur-Yon, Charleroi, Théâtre de Nîmes, Théâtre Armand-Salon de Provence…), et scènes internationales (Suisse, Italie, Algérie, Emirats Arabes).

 

 

 

DONNAT Laure

DONNAT Laure

Laure DONNAT

 

Chanteuse

 

invitée « A l’ombre des arbres » 2012
et « Les plaisirs et les jours » 2013

 
 
 

http://www.lauredonnat.com/
http://www.youtube.com/watch?v=p7twzBP_aBM
http://fr-fr.facebook.com/pages/Laure-Donnat/172058332810231

Avant de développer ses propres formations qui lui permettent aujourd’hui de laisser s’épanouir sa créativité, Laure Donnat a participé à de nombreux projets faisant appel à ses talents d’improvisatrice, tout d’abord au sein de l’Orchestre National de jazz de Paolo Damiani aux côtés de futures étoiles de la scène jazz. Grâce à différentes collaborations, Laure a l’occasion de travailler étroitement avec l’AJMI dirigée par Jean-Paul Ricard, mais aussi avec une large variété d’artistes parmi lesquels Rémi Charmasson, René Bottlang, Raymond Boni, Stéphane Huchard, Omar Tamez…

Forte d’une maîtrise vocale parfaite et portée par des musiciens de haut vol, Laure Donnat libère sur scène toute son énergie, pour une présentation toujours physique. Ses cris d’amour ou de rage viennent de ses tripes, et la vitalité de cette artiste habitée et sincère ne laisse jamais aucun de ses publics indifférents.

…..

« Billie’s Blues » est un duo de musique Jazz, composé de Laure Donnat au chant, et de Lilian Bencini, à la contrebasse.

Leur répertoire est entièrement consacré à la chanteuse Billie Holiday.

Ils ont  fait le pari, de se faire leur, la musique de Billie, au sens propre comme au figuré, car au-delà des « rengaines» de Broadway, c’est la musique intérieure de Billie qu’ils ont su saisir, cette  «blessure ouverte» chantée au monde.

« Billie Holiday est un personnage tragique. Elle porte en elle l’innocence et la culpabilité d’être née femme, pauvre, Noire, dans un monde où le pouvoir appartient aux riches hommes blancs ; elle incarne le sacrifice et la révolte, le désespoir d’avoir à lutter sans répit contre un destin qui lui montrera, à chaque étape de son existence, l’inanité de ses efforts avant d’avoir, finalement, raison d’elle ». extrait du livre de Danièle Robert, « Les chants de l’aube de Lady Day »