RENARD Thierry

RENARD Thierry

 

invité A l’ombre des arbres 2018
comédien, poète et animateur de revue

 
 
 
 
 
 
 
Thierry Renard est né le 14 août 1963 à Lyon. Mère d’origine piémontaise, employée. Père lyonnais, ouvrier, décédé en 2008. Il s’est fait remarquer, dès 1978, en Auvergne-Rhône-Alpes – en tant que comédien, poète et animateur de revue. Il a longtemps partagé sa vie entre l’écriture, le théâtre et de très nombreuses autres activités artistiques. Il est aujourd’hui le directeur de l’Espace Pandora à Vénissieux (Rhône), lieu de diffusion et de communication de la poésie, le responsable littéraire des éditions La passe du vent, le directeur de la rédaction de la revue semestrielle RumeurS, actualité des écritures, pour le compte des éditions La rumeur libre et, aussi, le Président de la Semaine de la poésie de Clermont-Ferrand. Sa rencontre avec l’écrivain Charles Juliet, dès 1978, fut pour lui déterminante. Il « fête », en 2018, ses quarante années d’écriture et de publications…

Ouvrages récents (sélection) :

La Chance d’un autre jour, avec Emmanuel Merle, préface de Claude Burgelin, collages de Sonia Viel, Éditions La passe du vent, 2013
Cargo Vénus, illustrations d’Olivier Fischer, de Patrick Rana-Perrier, Julie Perin et Sonia Viel, collection ArtSquare, Jacques André éditeur, 2015
I Travel the World, anthologie personnelle (2006-2015), poèmes traduits en langue anglaise par Antonio D’Alfonso, Ekstatis Editions, 2015
Œuvres poétiques, tome 1, Éditions La rumeur libre, 2016
Cannibale Bambou, collages de Sonia Viel, Éditions Gros textes, 2016
Œuvres poétiques, tome 2, Éditions La rumeur libre, 2018
La Nuit est injuste, préface de Michel Kneubühler, Éditions La rumeur libre, 2018

CESARD Anne

Anne CESARD

Anne CESARD


 
 
 

comédienne

invitée à diriger les stages de lecture à haute voix en 2016

 
 
 
 
 

Après un baccalauréat littéraire option Théâtre, elle a poursuivi sa formation de comédienne à l’Embarcadère de Besançon (Diplôme Universitaire des Métiers du Spectacle /Théâtre) puis à l’école expérimentale de théâtre musical itinérant dirigée par Joëlle Sévilla au CDN de Bourgogne.

Son parcours d’interprète lui permet d’explorer des univers très variés : textes classiques et contemporains (Musset, Koltès, Schwab, Valetti, Dorin…), comédies musicales, spectacles jeune public, théâtre de rue et en appartement, lectures publiques, cinéma, télévision…

Au travers de ses choix artistiques, elle n’a de cesse de chercher à développer et approfondir le travail du corps, notamment grâce à sa collaboration avec la chorégraphe de danse contemporaine Zéline Zonzon et à sa passion pour le tango Argentin qui l’entraîne en immersion dans les milongas de Buenos Aires avant de le danser sur scène en concert/spectacle avec le Trio Entre Cordes et dans les créations de la Cie Tang’emocion.

Agréée par la DRAC depuis 1998, elle est artiste intervenante dans de nombreux ateliers auprès d’un public d’enfants, d’adolescents et d’adultes notamment pour le théâtre du Périscope, les écoles participant au Festival du Jeune Comédien et les classes Option Théâtre au baccalauréat.

Certifiée en coaching fondamental, elle accompagne les femmes qui souhaitent trouver l’audace et l’énergie d’impulser des changements en profondeurs pour devenir créatrices d’une vie qui les fassent vibrer en rayonnant de tous leurs talents.

 

Lien LinkedIn

 
 

DARLEY Emmanuel

DARLEY Emmanuel

Emmanuel DARLEY


 
 
 
 

Auteur

invité A l’ombre des arbres 2015

http://emmanueldarley.com/
 
 
 
 

Né en 1963, il publie d’abord quelques romans avant de se tourner vers le théâtre.

Nombreuses pièces écrites depuis une quinzaine d’années dont Pas Bouger, Flexible hop hop, Etre humain ou Le Mardi à Monoprix.

Il a travaillé, entre autres, avec Jean-Marc Bourg, Gilles Dao, Michel Didym, Jean-Claude Fall et Patrick Sueur.

En 2008 il collabore avec le metteur en scène espagnol Andrés Lima pour le spectacle Bonheur ? représenté à la Comédie Française.

Quelques pièces aussi en direction du jeune public.

La plupart de ses textes sont joués, édités, traduits.

En 2015 met en scène sa pièce Elvis (polyptyque).

 
 
 

DURIF Eugène

DURIF Eugène
 

Auteur, comédien, dramaturge

http://www.cie-enversdudecor.com/eugene.html

invité « A l’ombre des arbres 2013 »

 
 

Originaire de la région lyonnaise, Eugène Durif a fait des études de philosophie, a été secrétaire de rédaction et journaliste, il est depuis une trentaine d’années auteur, comédien, dramaturge (et a collaboré à plusieurs mises en scène)

Il a, notamment, écrit pour le théâtre : « Conversation sur la Montagne » créée par Patrick Pineau, en octobre 92, au Centre Dramatique de Nancy et à Théâtre Ouvert en décembre 92 ; »Le Petit Bois », créé en mai 91 au T.N.P., à Villeurbanne, dans une mise en scène de Eric Elmosnino, présentée également au Festival d’Avignon 91 et au Théâtre des Amandiers à Nanterre et repris depuis dans plusieurs mises en scène.

On peut également citer : « Tonkin-Alger », créée à Paris en 90, à Théâtre Ouvert, par Charles Tordjman (repris par Eric Louviot à Lisieux et Caen et par Jean-Jacques Mateu à Toulouse et en tournée), « L’arbre de Jonas » (tapuscrit Théâtre Ouvert), « B.M.C » créé au Théâtre Gérard Philipe à Saint Denis dans une mise en scène de Anne Torrès en 91, « Les Petites Heures » qui a été créé en septembre 97 par Alain Françon, (au Théâtre National de la Colline, éd. Actes Sud Papiers), « Croisements, divagations » (mise en scène de Joël Jouanneau), « Via Négativa (Comédie) mise en scène par Nordine Lahlou à la Cité Internationale, « Rêve d’Electre  » et « pauvre folle Phèdre » mis enscène par Guy Alloucherie et Eric lacascade, « Nefs et naufrages (sotie) » écrit pour la classe de Dominique Valadié au Conservatoire et « Meurtres hors champ » (mise en scène de Jean-Michel Rabeux, en 99 à Théâtre Ouvert et en juillet 2000 à la Chartreuse de Villeneuve-Lès-Avignon, Tapuscrit de Théâtre Ouvert puis “ Actes Sud Papiers ”), « Hier, c’est mon anniversaire », « L’enfant sans nom » et « Variations Antigone » (crées par la Cie Création Ephémère, rassemblant des comédiens « différents »)

Deux de ses pièces : « Loin derrières les collines » et « Dette d’amour » ont été crées à Turin en 2010, (en langue italienne) et une autre « Le fredon des taiseux » a été publiée et montée en 2011 (ACTES Sud papiers)

Il a travaillé avec Catherine Beau, avec laquelle il a fondé la Compagnie « L’Envers du décor » (« De nuit alors il n’y en aura plus », « Il faut que l’une ait raison pour que l’autre ait tort », « Cabaret Mobile et portatif » puis « Cabaret des bonimenteurs vrais », « Quel est ce sexe qu’ont les anges ? », “ Maison du Peuple ” « Les grenouilles qui vont sur l’eau ont-elles des ailes », créée au Théâtre du Rond point en 2003, pièce dans laquelle il jouait). Il a écrit une opérette : « Filons vers les îles Marquises » créée en 1999, dans une mise en scène de Catherine Beau et Eugène Durif, au Théâtre de l’Union à Limoges, au Théâtre des Fédérés et reprise en janvier 2000 à La Villette au Cabaret Sauvage et en tournée (Editions Actes Sud Papiers). La Compagnie “ L’envers du décor ” a également créé : “ Les clampins songeurs ” et “ Divertissement bourgeois ” en novembre 2001 au Théâtre des Fédérés (Montluçon), au Théâtre de l’Union (Limoges), au CDN de Dijon, à la Ferme du Buisson (Marne la Vallée) et au TEP à Paris.

Plus récemment, avec la metteure en scène et comédienne Karelle Prugnaud : « Les grenouilles qui vont sur l’eau ont-elles des ailes ? » (Théâtre du Rond Point), « cette fois sans moi » (Rond Point 2005), « Bloody Girl » (Le Quartz, Brest), « Médée à même la peau » (Théâtre de Bellac), « La nuit des feux » (Théâtre de Guéret, Théâtre National de la Colline), « Nos ancêtres les Grenouilles » (Théâtre des Halles/Avignon), « Kawaï/Hantaï » (Les Subsistances, Lyon, 2010), « Héroïne » , version pour la rue au Festival d’AURILLAC, puis création en novembre 2012 à La Rose des Vents à Villeneuve d’Ascq dans le cadre du Festival « Next »…

Plusieurs de ses pièces ont été réalisées par France Culture (principalement dans le “ Nouveau Répertoire Dramatique ” de Lucien Attoun). Il écrit également des pièces pour le jeune public dont trois “ La petite Histoire ”, “ Mais où est donc Mac Guffin ? ” et “ Têtes farçues ” ont été publiées à “ L’école des Loisirs ”

Il a également travaillé avec le Balatum Théâtre et avec le groupe “ Métalovoice ”, « Les Grooms », le Teatro de Silencio… Il est intervenu plusieurs fois dans des écoles (Conservatoire National, école du TNS, ERAC, Centre National des Arts du Cirques, ESAD…). Il a écrit “ Pochade Millénariste ” pour les élèves du TNS, (la pièce a été publiée en mars 200O aux Editions “ Actes Sud Papiers ”) et “ les masochistes aussi peuvent souffrir ” écrite en 200O pour les élèves du conservatoire de bordeaux ( mise en scène de Christophe Rouxel en juillet 2003)

Eugène Durif a publié en septembre 2001 un premier roman “ Sale temps pour les vivants ” chez Flammarion En février 2OO4 est paru chez Actes Sud “ de plus en plus de gens deviennent gauchers ”, un recueil de nouvelles et en septembre 2008 un roman « laisse les hommes pleurer » a été publié par le même éditeur. Il vient de terminer l’écriture d’un nouveau roman : « L’âme à l’envers »…

 
 

VILLENEUVE Julie

VILLENEUVE Julie

Julie VILLENEUVE


 
 
 

Auteur et metteur en scène

http://www.maisondetheatre.com/maison-de-theatre/ateliers-theatre-cite/fiche_atelier-d-ecriture-adolescents-jeunesse_le-courage-des-oiseaux.htm

invitée « A l’ombre des arbres » 2013

 
 
 
 

BIO

Née à Lyon en 1979, elle a grandi dans le Var à Ste Maxime.

Elle est diplômée de l’INSAS (Institut National des Arts du Spectacle, à Bruxelles), en section mise en scène théâtre.

Pendant la période de ses études et parallèlement elle a effectué de fréquents séjours en Roumanie où elle a travaillé avec les enfants qui vivent dans la rue. Inspirée de ces multiples voyages et avec comme matière des enregistrements sonores et des interviews d’enfants, elle écrit et monte Bucarest, gare du nord au théâtre Bruegel à Bruxelles et produit avec l’aide de la RTBF un documentaire radiophonique Drumul Roumania-Belgica.

Elle a ensuite été assistante à la réalisation d’un film Et notre vie sera douce  et à la mise en scène de La pesanteur et la grâce  de Dominique Féret au CDN d’Orléans.

En 2007 elle s’installe à Marseille et fonde la compagnie du Facteur indépendant, avec laquelle elle mène des ateliers dans divers lieux (hôpitaux, maisons de retraite, collèges, centre carcéraux…) et crée des spectacles. Elle était, en mars 2013, auteure associée du Printemps des poètes à l’Alcazar, invitée pour le spectacle Rouge comme… qui est une réécriture du conte du Petit Chaperon rouge écrit à partir d’une rencontre avec des adultes handicapés mentaux.

Elle travaille fréquemment avec la Cité Maison de théâtre, comme comédienne, intervenante en atelier d’écriture et prochainement sur la création d’un spectacle mêlant enfants Rom et non-Rom qui sera présenté à la Biennale des écritures du réel.

Depuis peu, elle fait partie du comité de rédaction d’une revue littéraire en cours de création aux éditions La rumeur libre.

Elle est également en train de finaliser un recueil poétique  L’histoire du creux et du plein et sera cette année en résidence au Théâtre du Petit matin à Marseille pour l’écriture d’une pièce de Théâtre Dame chevale.

« Mon écriture théâtrale ou poétique, est imprégnée de ces rencontres, de l’effet qu’elles me font, du balbutiement des uns, de la logorrhée des autres, des scansions, des hésitations, de ce que le corps dit et que la voix retient, du mystère toujours qui émane de la présence de l’autre. »